Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 20:01

Il manquait à mes personnages playmobils (R) un avion d'entrainement et d'école. A défaut de trouver une solution avec un produit de la gamme Playmobil(R), j'ai cherché du coté des maquettes et ai trouvé ce très sympathique BAe Hawk que j'ai eu très envie de faire à la manière du T-45 Goshawk qui enseigne l'art de l'appontage aux pilotes américains (et français également, notons-le).

En effet, les personnages Playmobil (R) de chez wam passent leur temps à s'élancer de pistes très courtes par catapultage et à se poser avec des brins d'arrêt, ils sont dont très proches de pilotes de l'aéronavale.

Au final, j'ai acheté cette maquette la semaine de mon départ de Paris. c'était il y a six ans ! Par la suite, j'ai cru intelligent de peindre toutes les pièces en blanc avant montage... qui plus est avec une peinture qui n'accroche pas vraiment sur le plastique... bref, elle était mal partie cette maquette, et pour tout dire, je pensais ne jamais la voir assemblée.

Mais l'avion est sympa et avec son échelle de 1/32 ème il est ce que l'on peut trouver de plus approchant de la taille de nos personnages de plastique préférés (comme le Tomcat, le Phantom ou l'Eurofighter qui se trouvent dans ces pages).

Je me suis donc lancé dans l'assemblage des pièces il y a quelques semaines. La maquette d'origine est vraiment très bien conçue, et malgré la présence de la peinture, j'ai pu tout coller car les pièces s'emboitent bien et sont bien maintenues.

Et voila le résultat-base.Il s'agit maintenant de trouver comment rattraper l'ensemble, mais même un peu en vrac, je suis content de pouvoir profiter de ce Hawk qui a rejoint le hangar principal. A voir désormais comment le mettre en couleur en sachant que tout ruban adhésif de masquage repartira forcément avec la peinture blanche du dessous... A suivre...

Le BAe (Gos)Hawk (en cours de construction)
Le BAe (Gos)Hawk (en cours de construction)
Le BAe (Gos)Hawk (en cours de construction)
Repost 0
Published by Gobblersknob
commenter cet article
6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 19:53

J'avoue, j'ai cédé à la tentation de pouvoir disposer de voitures anciennes de chez nous au 1/24eme. Un plaisir d'habitude réservé aux collectionneurs de 1/43eme.

Les personnages Playmobil (R), pour ce qui les concerne, sont au 1/18eme en largeur et au 1/24eme en hauteur. Une problématique déjà abordée dans les pages de ce blog, et à laquelle j'ai apporté réponse : je retiens l'échelle de la hauteur, car rien de plus déroutant qu'une voiture dont la ligne de caisse arrive aux épaules de son conducteur !..

Du coup, plus rien ne s'oppose à l'association des voitures de la collection Auto Vintage avec nos personnages préférés... et je pense qu'au fil de la réception des colis, je ferai une ou deux images. 

Pour commencer, la DS avec son conducteur playmobil de la première série et un chapeau très sixties...

Auto vintage et Playmobil : la Citroën DS.
Auto vintage et Playmobil : la Citroën DS.
Auto vintage et Playmobil : la Citroën DS.
Repost 0
Published by Gobblersknob
commenter cet article
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 17:48

Prendre le temps... le temps de vivre le moment présent.

Ernest Hemingway-mobil à Venise :

... le temps de boire un Spritz.

Ernest Hemingway-mobil à Venise :

... le temps de parcourir les rues de Venise.

Ernest Hemingway-mobil à Venise :

... de ressentir les choses.

Ernest Hemingway-mobil à Venise :

... de faire silence

Ernest Hemingway-mobil à Venise :

... de regarder

Ernest Hemingway-mobil à Venise :

... de humer l'air de la lagune

Ernest Hemingway-mobil à Venise :

... de gouter aux parfums de la ville.

Ernest Hemingway-mobil à Venise :

Le soir venu, prendre le temps, toujours et encore...

Ernest Hemingway-mobil à Venise :

... le temps d'un verre avec des amis.

Ernest Hemingway-mobil à Venise :

... le temps d'un repas.

Ernest Hemingway-mobil à Venise :

... le temps d'un excès.

Ernest Hemingway-mobil à Venise :

et laisser passer le temps sans se préoccuper de le voir filer entre nos doigts.

Ernest Hemingway-mobil à Venise :

Et le lendemain, dans le calme de la solitude...

Sentir...

Ernest Hemingway-mobil à Venise :

écouter...

Ernest Hemingway-mobil à Venise :

regarder...

Ernest Hemingway-mobil à Venise :

gouter...

toucher...

Ernest Hemingway-mobil à Venise :

... et surtout, se trouver une paire de pompes sèches par ce que c'est tout de même sacrément mouillé, Venise !!!

Ernest Hemingway-mobil à Venise :
Repost 0
Published by Gobblersknob
commenter cet article
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 17:36
Les gardiens du chêne
Repost 0
Published by Gobblersknob
commenter cet article
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 17:22
Hydravion Playmobil (c)
Hydravion Playmobil (c)
Hydravion Playmobil (c)
Hydravion Playmobil (c)
Hydravion Playmobil (c)
Hydravion Playmobil (c)
Repost 0
Published by Gobblersknob
commenter cet article
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 16:42

Une trappe donnant accès au jardin permet aux personnages Playmobil (c) de chez wam de faire décoller leurs plus gros avions, comme ce Spitfire et ce Mustang. Grands amateurs des choses de l'air de longue date, la Playmoville est sans conteste la ville ou le rapport habitants / nombre d'aéronefs est le plus élevé au monde.

Découverte de la Playmoville : Le conservatoire aéronautique.
Découverte de la Playmoville : Le conservatoire aéronautique.
Découverte de la Playmoville : Le conservatoire aéronautique.
Découverte de la Playmoville : Le conservatoire aéronautique.
Découverte de la Playmoville : Le conservatoire aéronautique.
Repost 0
Published by Gobblersknob
commenter cet article
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 12:53

Dans les différents posts de ce blog, vous avez eu l'occasion de suivre le long trajet des personnages playmobil(c) de chez wam vers leur installation dans les Pyrénées. Les débuts difficiles à Paris, leur première arrivée au pied des montagnes, puis un nouveau départ vers la cote Atlantique avant de revenir - pour de bon - dans les Pyrénées.

Aujourd'hui, ils disposent de nombreuses étagères installées dans deux pièces. Une de ces pièces est au sud, elle est baignée de solei, et est un peu comme une petite Californie, l'autre, au nord, bénéficie d'une douce fraicheur et de la lumière tamisée du soleil au travers des feuilles du grand chêne qui est situé juste en face de la fenêtre.

Au fil du temps, certaine étagères qui présentaient des bâtiments, sont devenues des quartiers. Des rues ont été dessinées, des pavés installés ainsi que des lampadaires.

Dans la pièce sud, il y a le port, la ville de Colorado springs mobil et la base aérienne d'Edwardsmobil. Nombre de rumeurs circulent sur cette dernière qui abrite les avions (et dit-on les engins spaciaux) les plus divers... dont ceux que vous pouvez voir, découvrir et retrouver au fil des pages de ce blog.

Au nord, se trouvent les quartiers de Chicago-mobil, Victoria-mobil, ainsi que le quartier du Palatin-mobil et le quartier médiéval avec son chateau.

 

Il me semble que d'autres projets sont en cours...

 

Découverte de la Playmoville : Le quartier de Colorado springs mobil by night :

La gare de Colorado Springs a beaucoup de charme. Il s'agit d'une réédition de la boite 3770 de 1987. A mon arrivée, il faisait nuit, mais cela n'enlevait rien à la scène... bien au contraire.

Découverte de la Playmoville : Le quartier de Colorado springs mobil by night :

Le Sheriff office n'abrite plus le Shériff. Un poste de police tout neuf se trouve juste à coté. De l'autre coté, une boutique de surfs et de skates board et encore à coté : le saloon.

Découverte de la Playmoville : Le quartier de Colorado springs mobil by night :

Ils ont du faire une commande groupée de Ford 500 Galaxie puisque qu'il s'agit du même modèle que celui dont est équipée la police de Chicago mobil... sauf qu'ici, elle est bleue. Ca lui va bien.

Découverte de la Playmoville : Le quartier de Colorado springs mobil by night :

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la petite cité s'anime le soir. Avec la fraicheur, les gens aiment bien sortir prendre un verre au saloon. Tout à l'air si calme qu'il semble incroyable de penser que - juste à coté - se trouvent les engins les plus incroyables développés par les personnages Playmobils (c) de chez wam ainsi que la très mystérieuse zone 52...

Repost 0
Published by Gobblersknob
commenter cet article
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 12:36
Restauration du Tomcat (suite et fin)
Restauration du Tomcat (suite et fin)
Restauration du Tomcat (suite et fin)
Restauration du Tomcat (suite et fin)
Restauration du Tomcat (suite et fin)
Repost 0
Published by Gobblersknob
commenter cet article
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 19:33

Le retrait de l'aluminium s'est finalement mieux passé que prévu. Ces trois dernières semaines, il m'a suffit de quelques demi-heures par-ci, par-là pour mener à bien cette opération. Le nettoyage pour retirer les résidus de colle a été plus redoutable, la peinture argent de la couche n° 3 se mélangeant au gris clair de la n°3 pour un résultat franchement crabeurk. Mais bon au final on arrive à çà :

Restauration du F-14 Tomcat : Phase II (actualisé).

Je retrouve avec plaisir des éléments que je n'avais plus revus depuis la couche de peinture n°2... il y a une vingtaine d'années. Les sommets de dérives rouges - exactement comme les décalcomanies, ce qui est une belle performance - par exemple. Posés lorsque j'étais encore au lycée. Ca ne nous rajeunit pas... C'est de "l'archéologie modéliste".

Dans le même style, le tableau de bord, très travaillé avec plein de couleur... Ca va pas durer, le principe étant de le faire tout noir mat, d'où photographie d'archive pour l'histoire.

Restauration du F-14 Tomcat : Phase II (actualisé).

Bref voilà le pépère tout démonté. J'ai de la chance d'avoir pu décoller les deux parties du fuselage, ce qui permet de retirer les ailes et de les travailler à part et complètement (comme elles sont pivotantes, il y a toujours une partie masquée).

Restauration du F-14 Tomcat : Phase II (actualisé).

Bon allez zou, tout le monde à la douche !

Restauration du F-14 Tomcat : Phase II (actualisé).

Une fois décapé et rincé, il ne reste que la couche n° 1, d'un gris trop foncé, que j'avais réalisée en 1987, je me souviens, cette après midi là, pendant que ça séchait, j'étais allé voir "l'empire du soleil" de Spielberg au cinéma espérant qu'au retour, je découvrirais que la peinture aurait éclairci... ben en fait non, elle avait même plutôt foncé... grrrrr... ah, je remarque qu'un peu du jaune du radôme de nez s'est accroché également. La couche n°1 n'a pas été décapée car elle est à base de peinture acrylique. C'était même mon premier essai de ce type de peinture. Dommage, sinon j'aurais pu remettre l'avion à nu.

Restauration du F-14 Tomcat : Phase II (actualisé).

Le plastique de la verrière est terne, il a été rayé par des années de poussière car ce Tomcat m'a suivi partout où j'ai vécu jusqu'à aujourd'hui !

Restauration du F-14 Tomcat : Phase II (actualisé).

Donc... ponçage de la verrière au dentifrice et bains répétés dans du Klir... et plouf !

Restauration du F-14 Tomcat : Phase II (actualisé).

Résultat des courses, une verrière qui a bien meilleure mine et qui résistera mieux au temps qui passe.

Restauration du F-14 Tomcat : Phase II (actualisé).

Revenons à la peinture qui n'est pas partie : ponçage, et travail des relief avec le dos d'un Cutter

Restauration du F-14 Tomcat : Phase II (actualisé).

Pour le fuselage, le retrait des plaques d'aluminium à occasionné des impacts qe l'on gomme avec de la pâte à reboucher.

Restauration du F-14 Tomcat : Phase II (actualisé).

Reprise de la peinture du cockpit en noir satin, de la cellule en gris mat, des trains d'atterrissage en blanc et, tadaa.... le tomcat retrouve son aspect :

Restauration du F-14 Tomcat : Phase II (actualisé).
Repost 0
Published by Gobblersknob
commenter cet article
10 avril 2016 7 10 /04 /avril /2016 00:13

Je me souviens du montage de cette maquette de F-14 Tomcat au 1/32 eme. J'étais alors au lycée. Quelques années plus tard, remise à neuf complète pour lui changer sa livrée type US Navy (commande de décalcomanies neuves et tout et tout).

Quelques années plus tard, nouvelle remise à neuf pour un changement de peinture : cette fois-ci, passage en argent/capot noir. Un must.

Puis quelques années plus tard application de scotch alu pour en faire une machine qui brille pour de vrai.

Oui, mais... Posé sur l'étagère à coté de ses compères gris mat, il fait un peu bijou, et - pire - il ne fait pas Tomcat. J'ai une maquette de Tomcat au 1/32eme et dans le même temp l'envie de m'en acheter une, c'est signe qu'il y a un souci. Je me suis fait la remarque en lisant un vieil article d'une encyclopédie. L'heure d'une nouvelle remise à neuf avait sonné, tout simplement.

Nouveau chantier aéronautique /retro-fit du F-14 "Tomcat"

Le retrait des panneaux d'aluminium n'est pas simple.... ni propre. La colle a dissout la peinture et reste à nettoyer après retrait du métal... par contre, ses gravures retrouvent toute leur précision. Et puis remettre à neuf une vieille maquette, c'est toujours un bon moment, on la retrouve dans ses détails... comme les souvenirs qui vont avec. J'aime beaucoup cela.

Nouveau chantier aéronautique /retro-fit du F-14 "Tomcat"

Bien entendu, je me suis entouré d'experts. Trois Harrier au 1/24eme, un Eurofighter, un Phantom, deux F-22, sans compter les adaptations de Jet mobil... le Tomcat est entre de bonnes mains.

Nouveau chantier aéronautique /retro-fit du F-14 "Tomcat"

Ce sera aussi l'occasion de recoller quelques pièces qui étaient parties avec l'aluminisation, surtout les trappes de train d'atterrissage. Petit bonus, la pointe avant a été retrouvée dans la carlingue à l'ouverture de la maquette !

Il faut beaucoup nettoyer, notamment la colle, avec de bonnes rasades d'eau écarlate... l'avantage c'est qu'avant même le décapage, la peinture.... les peintures, viennent avec. C'est bon çà, très bon !

Nouveau chantier aéronautique /retro-fit du F-14 "Tomcat"

Aprés une petite heure de boulot, le dessus du fuselage est à moitié libéré... et une partie du dessous. A suivre.

Nouveau chantier aéronautique /retro-fit du F-14 "Tomcat"

Petit flashback sur la sortie d'atelier en 2009 aprés mise en place des panneaux d'aluminium.... ça m'avait pris du temps, mais petit bouts par petits bouts en s'y mettant un peu chaque soir... J'étais alors encore à Paris, les photos ont d'ailleurs été prises dans la cour et sur le trottoir en pleine ville.

Nouveau chantier aéronautique /retro-fit du F-14 "Tomcat"
Nouveau chantier aéronautique /retro-fit du F-14 "Tomcat"
Repost 0
Published by Gobblersknob
commenter cet article

Nota :

Ce site Web n'appartient pas, n'est pas exploité, parrainé ni autorisé par geobra Brandstätter GmbH & Co. KG. geobra Brandstätter GmbH & Co. KG ne sanctionne pas et n'est pas responsable de ce site Web ou de n'importe quelle information ou lien qu'il contient, n'offre aucune garantie, que cette dernière soit expresse (EXPRESS WARRANTY) ou implicite en ce qui a trait à n'importe quelle information ou lien trouvé sur ce site Web ou n'importe quel autre site Web relié, n'est tenue par aucune des déclarations apparaissant sur ce site Web ou par celles des personnes qui sont propriétaires ou qui exploitent ce site Web. Les marques de commerce PLAYMOBIL®, PLAYMOBIL® SYSTEM X, PLAYMOBIL® RC TRAIN et PLAYMOBIL® FUNPARK et les images protégées par un droit d'auteur des produits PLAYMOBIL® sont l'unique et exclusive propriété de geobra Brandstätter GmbH & Co. KG, laquelle se réserve tous les droits à leur égard.